Un aiguillon embarrassant Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Tous les tableaux ne sont pas droits au Musée Léopold de Vienne. Certains paysages sont inclinés de deux, trois ou cinq degrés. Presque rien, mais déjà de quoi déranger. «Quelques degrés de plus feront du monde un endroit inconfortable», assure l’institution qui veut attirer l’attention sur le réchauffement climatique. Une méthode bien plus intelligente que l’aspersion d’œuvres avec quelque liquide salissant. Mais est-elle plus efficace?

    Les alertes quant à la dégradation de l’état de la planète ne datent pas d’hier. Pourtant, si peu a été fait! Longtemps par insouciance, parfois par indifférence ou arrogance, et parce que le problème est malaisé à appréhender: étant tout à la fois privé et politique, et par conséquent ni l’un ni l’autre, il échappe aux facilités du si plaisant clivage gauche-droite auquel nous aimons tant le raccrocher.

    Excédés, inquiets, impatients, certains s’efforcent de jouer le rôle désagréable d’aiguillon. Au risque de desservir leur cause tant la forme fait parfois oublier le fond. Perturber un débat télévisé sur Léman Bleu un jour d’élection est inacceptable, car irrespectueux des institutions démocratiques; endommager un golf l’est tout autant, car c’est la propriété qui est violée, un fondement de notre société. Peut-on en revanche tolérer le blocage d’une route deux heures durant? Cela est-il plus ou moins acceptable selon qu’il s’agit d’une opération sauvage ou d’une manifestation autorisée? Si de telles questions se posent, c’est que quelque chose dérange. C’est que, plus qu’un mais, il y a là un même si: ils ne devraient pas agir ainsi, même s’il est vrai que le climat...

    Peut-on tolérer le blocage d’une route deux heures durant?

    Certains actes doivent être condamnés, au figuré comme au propre – d’ailleurs, un activiste qui n’assume pas les conséquences de ses actes perd tout crédit. Mais lorsque la cause est juste, et c’est ici le cas puisque la planète doit être respectée simplement pour ce qu’elle est, il n’est qu’une chose à faire: éliminer la raison d’être de l’aiguillon. Même si cela peut aussi donner la fausse impression de justifier certains comportements délictueux. 

    Articles en relation


    Un manifeste écologique

    Dans son exhortation apostolique sur la crise climatique Laudate Deum (Louez Dieu), publiée le 4 octobre, François tire la sonnette d’alarme. Tout en s’élevant contre les climatosceptiques, il appelle à un «changement culturel», des décisions politiques et des actions concrètes.


    Famille: comment parler climat aux enfants?

    Entre les grandes chaleurs et la rareté de la neige, un nombre croissant d’enfants sont angoissés devant l’avenir. Des spécialistes romands livrent leurs conseils aux parents: libérer la parole et aider les enfants à agir!


    Le printemps de François Walter

    Après l’hiver, l’historien fribourgeois François Walter se penche sur le destin du printemps. Les représentations associées à ce moment de l’année, symbole par excellence du renouveau, sont plus ambivalentes que de prime abord. On peut même se demander si le printemps a encore un avenir avec le dérèglement climatique. Eclairage de saison.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés