Au coeur de la question migratoire Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Un récent sondage montrait que la question migratoire préoccupe une majorité de Suisses. Tout comme beaucoup de nos voisins européens. Arte propose un documentaire pour tenter de comprendre la politique européenne en la matière.

    La question migratoire est l’une des grandes préoccupations des Suisses. Elle a fortement influencé les résultats des dernières votations fédérales même si tout le monde est bien conscient que notre pays ne peut pas grand-chose tout seul et qu’il doit s’appuyer sur ses voisins européens. Le documentaire Migrants, les failles de l’Europe forteresse dresse un état des lieux très documenté sur la stratégie européenne pour endiguer l’arrivée des migrants, basée sur le principe de l’externalisation vers des pays tiers. Depuis les années 2000, et plus encore depuis 2011, l’Union européenne se barricade face à l’arrivée toujours plus nombreuse de migrants. Elle a placé la protection de ses frontières sous la responsabilité de l’agence Frontex, mais celle-ci, fort peu dotée en hommes (à peine 1500), ne peut gérer les milliers de kilomètres de frontières existants. C’est pourquoi l’UE a pensé à collaborer avec les pays de transit et externaliser ainsi le problème. En 2015, elle a donc négocié un accord avec la Turquie pour qu’elle garde les migrants chez elle contre trois milliards de francs et la promesse de pays comme l’Allemagne d’accueillir un certain nombre d’étrangers au cours des années à venir.

    Niger et Serbie

    Plus tard, l’UE a négocié un accord avec le Niger pour ralentir le flux des réfugiés venus d’Afrique. Puis avec la Serbie. Si, au début, ces contrats ont réussi à ralentir la migration irrégulière, ils ont rapidement fragilisé les pays de l’UE désormais à la merci des pays tiers. En effet, toutes les promesses n’ont pas été tenues et des tensions sont apparues en Turquie, au Niger et Serbie. Des dirigeants comme Recep Tayyip Erdogan menacent régulièrement l’UE d’ouvrir leurs frontières aux migrants. L’UE balance donc entre droits de l’homme et protection des frontières. 

    Articles en relation


    Moi, infirmière de tri

    Annelise Bergmann-Zürcher a passé une décennie au chevet des migrants du Centre fédéral d’asile de Vallorbe. Cette expérience a marqué au fer rouge l’âme de cette mère de quatre enfants. Son livre Récit du bas seuil. Parcours d’une infirmière jette une lumière crue et inédite sur la gestion privatisée de l’accueil des requérants en Suisse.


    Mare Mortuum?

    Dix jours après l’arrivée de 10’000 personnes sur l’île italienne de Lampedusa, dépassée, le pape s’est rendu à Marseille les 22 et 23 septembre. Une visite dédiée en priorité à l’émigration et à la Méditerranée, «berceau de la civilisation» devenu «tombeau de la dignité», selon le pontife de 86 ans. Et un point de friction majeur dans l’ensemble des pays de l’Union européenne (UE) qui n’arrivent pas à se mettre d’accord sur une politique commune, choisissant de financer en Turquie, en Libye et en Tunisie le blocage des personnes fuyant les crises en Afrique et au Moyen-Orient.


    La Suisse face aux migrants

    La Confédération s’attend à 27’000 nouvelles demandes d’asile cette année. En Europe, la tendance est à l’externalisation des procédures. Le 5 juin, le gouvernement suisse insistait sur la nécessité de créer des hébergements temporaires supplémentaires.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés