Suissesses et noires Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • En quête identitaire, la journaliste helvético-congolaise Rachel Barbezat M’Bon tend un miroir à son pays et donne la parole à des citoyennes qui se battent pour s’affranchir du poids de la couleur de leur peau. Poignant!

    41B EM10Difficile d’être soi, de s’accepter sans modèle. Les clichés ont la vie dure et enferment dès la petite enfance, même en Suisse! A l’école, des enfants crient que la petite fille noire a la peau «couleur du caca»; plus tard, des adolescents refusent de faire la bise aux gens de couleur; à l’âge adulte, les gens se méfient et tiennent leurs sacs contre eux à l’arrêt de bus. Même à l’université, des professeurs mettent en doute les chances des étudiants aux cheveux crépus. Ça ne s’arrête jamais. Pourtant, la discrimination n’est pas une question et n’a pas sa place dans le débat public.

    Comment ne pas être enfermée dans une forme d’infériorité? Cette question, la journaliste Rachel Barbezat M’Bon se l’est posée au décès de son père. Elle qui avait refusé son héritage paternel africain et construit sa vie sur le déni décide de se regarder en face et de s’accepter. Pour y arriver, elle questionne son pays, des femmes dans la rue, un historien, une politicienne, une avocate, des cadres bancaires, une étudiante, une psychologue et une ex-gogo danseuse devenue écrivaine.

    Je Suis Noires, un magnifique documentaire signé Rachel M’Bon et Juliana Fanjul, est le fruit de ce processus. «Je suis intimement convaincue que c’est par la culture et la représentation commune des différences que l’on peut aspirer à dépasser les clivages. En acceptant l’autre, proche ou lointain dans son altérité», affirme l’auteure, coréalisatrice et protagoniste du film.

    S’accepter, enfin!

    Réalisatrice d’origine mexicaine basée à Genève, Juliana Fanjul a été très touchée par les magnifiques et courageux témoignages des femmes interviewées. «C’est par leur sincérité que leurs récits pourront être audibles par les personnes non racisées», affirme-t-elle. Premier documentaire sur cette thématique en Suisse, Je Suis Noires espère faire évoluer le débat sur le racisme dans notre pays. 

    Articles en relation


    Trait libre: Une espèce en danger

    La poétesse Amanda Gorman, qui s’était exprimée lors de l’investiture du président Biden, adressait son poème à toute l’Amérique, et même à toute l’humanité. Mais apparemment, toute l’humanité n’a pas le droit de la traduire: des groupes de pression qui prétendent promouvoir la «diversité» ont décrété que pour approcher l’oeuvre d’une femme noire, il faut être femme et noire, si bien qu’une traductrice néerlandaise et un traducteur catalan ont dû se désister.


    Le zèle antiraciste interroge

    Déboulonner Gandhi, interdire aux Blancs de porter des dreadlocks et aux non-Mexicains de se coiffer d’un sombrero: la vague antiraciste actuelle révèle le jusqu’au-boutisme de certains militants.


    Le racisme n’est pas mort

    Les manifestations de ces dernières semaines rappellent que le racisme n’est pas mort. Premier pasteur noir de l’Eglise réformée vaudoise, Roger Buangi Puati analyse le rôle que l’Europe chrétienne a joué dans l’infériorisation des Noirs.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés