La méthode Williams Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Les sœurs Venus et Serena Williams ont dominé le tennis féminin pendant de longues années. Entraînées par leur père Richard, elles ont notamment dû faire face au racisme ambiant dans le sport. Retour sur une incroyable histoire.

    En cette semaine de tournoi de Wimbledon, la RTS programme deux soirées consacrées au destin des sœurs Williams. Tout d’abord, La Méthode Williams, de Reinaldo Marcus Green, avec Will Smith dans le rôle de Robert Williams, le père et entraîneur de Venus et Serena; puis le documentaire Serena, Venus, le fabuleux destin des sœurs Williams diffusé dans le cadre de Temps présent. Il faut dire qu’au cours des trente dernières années, les deux joueuses noires ont plus que dominé la discipline! Issues du quartier de Compton à Los Angeles – presque un ghetto –, les deux championnes ont bouleversé les codes du tennis mondial jusqu’à devenir de véritables icônes. Avec leurs prénoms de déesses, elles ont gravi les échelons un à un grâce à la volonté de leur père et entraîneur Richard Williams qui n’a jamais baissé les bras devant aucun obstacle, convaincu que ses filles étaient des joueuses exceptionnelles. Quitte à se montrer exigeant avec elles et intransigeant avec le milieu du tennis professionnel américain.

    Croire en soi

    «Les femmes, quand elles sont en confiance, possèdent un pouvoir inégalable, expliquait-il. Tout le secret est là: leur inoculer la foi.» Objectif atteint. Au cours de ses vingt-sept années de carrière, Serena Williams a eu comme plus grande rivale sur le circuit sa propre sœur Venus, de quinze mois son aînée. Au total, Venus et Serena se sont affrontées trente-et-une fois avec douze victoires de l’aînée et dix-neuf de la cadette. Venus est l’adversaire que Serena a le plus souvent affrontée et inversement. Au moment de faire ses adieux, en septembre 2022 sur le court central de l’US Open, Serena n’a pas manqué d’affimer: «Je ne serais pas Serena s’il n’y avait pas eu Venus, alors merci Venus». Malgré les stéréotypes, les sœurs Williams sont devenues des modèles pour beaucoup de sportifs de couleur. Par leur exemple, elles ont ouvert la voie à nombre d’entre eux, et pas seulement dans le monde feutré du tennis.

    Articles en relation


    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur de 23 ans. Qui tente de s’y accrocher avant d’accepter son destin. Aujourd’hui, il est apaisé et heureux.


    Les casquettes d’Aurélie Lemouzy

    Elle est à la fois joueuse, arbitre et présidente de la Fédération suisse de rugby: à 35 ans, Aurélie Lemouzy vit sa passion de toutes les manières possibles. Professionnellement aussi, cette diplômée de Sciences Po Paris s’est toujours engagée pour la promotion du sport.


    Portrait: Patrick Testuz

    Un vent de liberté lorsqu’il enfourche sa petite reine et des héros qui sont des modèles: petit déjà, Patrick Testuz s’est passionné pour le vélo. Il en a fait son métier – pas à la force des mollets, mais du poignet: si le talent lui manquait pour devenir cycliste, il est devenu journaliste sportif.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés