L’aventure de l’ARN messager Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • La pandémie de Covid-19 et les moyens financiers déployés par les Etats pour y faire face ont rendu célèbre l’ARN messager (ARNm), après soixante ans de recherches. Il est désormais porteur de nombreuses promesses. Retour sur une longue aventure.

    En quelques semaines, la molécule d’ARN messager (ARNm) est devenue célèbre. Elle a quitté la confidentialité de quelques laboratoires au printemps 2020. Elle a même certainement changé le cours de la pandémie de Covid-19, en permettant le développement ultra-rapide de vaccins contre le virus du SARS-CoV-2. Pourtant, sa découverte et sa compréhension ont pris près de soixante ans. Le passionnant documentaire Les aventuriers de l’ARN messager, coulisses d’une révolution scientifique revient sur cette épopée et dresse le portrait des défricheurs de l’immense champ médical de l’ARN messager. C’est en 1965 que trois Français remportent le Nobel de médecine pour avoir identifié le processus par lequel l’ARN messager, fabriqué à partir de l’ADN, dirige la production de toutes les protéines dans les cellules (un processus auquel sont soumis tous les êtres vivants). Puis, dans les années 1980, alors que le roi ADN concentre tous les moyens, l’Américain Robert Malone croit à l’ARNm. Grâce à ses travaux, Merck dépose un brevet à l’origine des vaccins ARNm. Une Hongroise, Katalin Karilo, s’allie à Drew Weissman pour porter le procédé à la porte des essais de vaccination chez l’homme. Mais faute de financement, les recherches piétinent.

    Guerre gagnée

    En 2008, en Allemagne, l’oncologue et immunologiste Ugur Sahin fonde BioNTech, car il rêve d’utiliser l’ARNm dans les traitements contre le cancer. C’est lui que Donald Trump appellera en 2020 pour lancer son plan de vaccination contre la Covid. Il s’alliera alors à Pfizer. En parallèle, le Français Stéphane Bancel, visionnaire devenu milliardaire, à l’origine de Moderna, lance un vaccin ARNm contre le virus. La vaccination mondiale peut commencer. La reine ARNm a battu le roi ADN. Désormais, ces quatre petites lettres sont porteuses d’espoir dans la lutte contre le cancer, le sida et bien d’autres maladies.

    Articles en relation


    Loi Covid, le retour

    Même si la pandémie de Covid-19 semble loin – l’OMS vient de décréter la fin de la situation d’urgence –, les Suisses voteront le 18 juin pour la troisième fois sur la loi spécifique introduite en septembre 2020. A la suite d’un référendum, comme en juin et novembre 2021.


    COVID: quelle immunité?

    Ce n’est pas un poisson d’avril: dès vendredi, le port du masque ne sera plus obligatoire dans les transports publics. Pourtant, le nombre de contaminations au coronavirus remonte et on ne peut toujours pas évaluer l’immunité contre le virus.


    Ecoliers masqués: triste ou horrible mesure?

    C’est la grande nouveauté dans les écoles romandes: les 8-11 ans doivent désormais porter le masque. Pédiatre et chercheuse, Myriam Bickle Graz fait le point sur l’impact que peut avoir cette mesure sur les enfants.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés