La guerre des tours Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Si la tour Eiffel est devenue le symbole de Paris et de la France, la dame de fer n’a pas gagné sa célébrité et sa légitimité du premier coup. Son architecte, Gustave Eiffel, a dû ferrailler dur pour l’imposer et lui assurer un avenir parisien.

    Avec deux millions cinq cents rivets, dix-huit mille pièces de métal assemblées une à une, plus de trois cents mètres de haut, cent vingt-cinq mètres de largeur au sol, quatre piliers, trois étages, cinq ascenseurs, la tour Eiffel a longtemps symbolisé la course mondiale au gigantisme, la concurrence entre l’industrie et les beaux-arts et opposé les partisans du progrès aux tenants de la tradition. A l’occasion du centenaire de la mort de Gustave Eiffel (1832-1923), Mathieu Schwartz et Savin Yeatman-Eiffel, un des descendants du grand homme, ont réalisé un documentaire intitulé Eiffel, la guerre des tours qui relate la bataille d’idées et d’ego qui a opposé le projet de l’ingénieur Gustave Eiffel et celui de l’architecte Jules Bourdais pour réaliser un édifice d’exception destiné à l’Exposition universelle prévue à Paris en 1889 à l’occasion du centenaire de la Révolution française.

    Symbole de modernité

    Très vite, l’idée d’une tour de mille pieds (trois cents mètres) s’impose dans l’opinion. Deux hommes et deux mondes s’affrontent: Gustave Eiffel et son audacieux projet de tour en fer, un matériau inédit pour un bâtiment de prestige d’un côté, Jean Bourdais et son phare en pierre destiné à éclairer Paris, baptisé Colonne-Soleil, de l’autre. Les esprits s’échauffent, le duel devient médiatique avant de de gagner le terrain politique. Pourtant, le temps presse si on veut achever la construction de la tour pour l’ouverture de l’Exposition de 1889. Grâce à des scènes de reconstitution, des archives, des animations graphiques et des interviews de spécialistes, le film nous fait vivre le projet de sa création à son achèvement. L’édifice attirera plus de deux millions de visiteurs en six mois et deviendra un endroit hautement stratégique pour la sécurité du pays. 

    Articles en relation


    Au revoir Bamako

    En retirant ses troupes du Mali, la France met fin à l’opération Barkhane. Depuis dix ans, elle traque les djihadistes au Sahel. Pour quel résultat?


    France: le retour de la vieille droite

    L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République en 2017 et la création de son mouvement La République en marche (LRM) semblaient avoir fait le vide – ne subsistaient que, tout à droite, le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen, appelée à l’affronter au deuxième tour de la présidentielle de 2022, et, à l’autre extrême, les Insoumis de Jean Luc Mélenchon. Or les élections régionales, marquées par l’abstention de deux tiers des Français, renforcent les partis traditionnels – Les Républicains surtout.


    France: Les chrétiens terrorisés

    La France va mal. Le pays, reconfiné, a été la cible d’un attentat juste avant la Toussaint dans la basilique de Nice. Les lieux de culte catholiques sont dans le collimateur des terroristes.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés